Le rêve en noir

 

Myriade des passions et jours interdits,

Tentatives d’abandons, gisements de mon ennui,

Entrave l’aube du temps, qui pour l’âme vagabonde,

Atèle les mots d’argent d’une quête furibonde.

Ô tremble arme du monde, faciès des jours heureux,

Je me cache et ma tombe jonchée de perles bleues,

Ne sera que le lot de mes rêves enchaînés,

L’Histoire aura bon dos et la terre mon secret.

Je livre votre errance aux brèches citoyennes,

J’entonne l’orme d’alliance de vos orgies païennes,

Pourchasse un ange étoile aux yeux d’herbe séchée,

Qui rit les ailes pâles d’un monde qui veut brûler.

Publicités

2 réflexions sur “Le rêve en noir

  1. Il y a toujours dans tes poèmes autre chose qu’un bonheur béat et autre chose qu’une désespérance et j’aime ce contraste sur lequel tu joues (un rêve…en noir). Je me demande ce que sont ces perles bleues?

    Aimé par 1 personne

  2. Tout est une question d’équilibre n’est ce pas? « Dans la profondeur de tes peines, s’engouffrera la profondeur de tes joies », je crois qu’il s’agit de rappeler la gravité de laisser ses rêves et sentiments se faire enchainer, il est si facile de perdre sa vivacité à notre époque ! C’est une lutte presque quotidienne d’avoir le courage d’être heureux.
    Les perles bleues? Les bijoux, l’apparat, les larmes, les souvenirs, l’eau, le temps, le trésors et la douceur, l’avant et l’après 🙂 Ce qui nous a emmené dans la tombe et ce que nous avions oublié

    Amitiés

    Tiphaine

    Aimé par 1 personne

Livrer un regard !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s