Vous avez cette nuit

Vous avez cette nuit, goûté de tout votre être,

Le souffre de l’envie, le feu de notre quête,

Vous avez cette nuit, en serrant mes doigts bleus,

Pendu à notre cou, le goût de nos aveux.

Tout est vaste semence, mes yeux le suppliaient,

Apôtre de ma chance, jetez vous à mes pieds,

Vous m’avez cette nuit frôlé de tout mon être,

Nos cœurs enfin se lient au feu de notre quête.

 

Tiphaine C

Publicités

Une réflexion sur “Vous avez cette nuit

  1. Une sensualité si partagée que parfois les corps mêlés aux sentiments ne faisant plus qu’un, on ne sait plus qui est qui, de l’un de l’autre, de toi de lui. Une seule chair, un chaud morceau…Tu as juste raté un hémistiche. (dit pour trouver une minuscule imperfection à tant d’humanité). Merci (notre mot favori)

    Aimé par 1 personne

Livrer un regard !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s