Juste un mot pour tout dire

Le poète au matin, voulu s’entretenir,

Fixé dans son reflet, il ne savait que dire…

Il avait dans le cœur la campagne au repos,

Les émotions en fleurs lui soufflèrent l’autre mot.

Le poète écouta la mélodie des champs,

Le jardinier conta la fièvre du tourment.

Il avait dans son être, deux hommes aux mots semblables,

Qui parlaient en écho sans dire la même fable.

« J’ai du vert tige sous les pots, Pierre,

De la vole tige dans mon pré vert,

J’ai du thym gris, ton Christ, Aline,

Et le riz jaune dans l’aubépine.

Houx vert de peur, eau noire du monde,

En vie et cœur sur colle, ère sombre. »

Et moi mon bel ami…

« J’ai du vertige sous les paupières,

De la voltige dans mon Prévert,

J’ai le teint gris, ton cristalline,

Et l’heure ris jaune dans l’aube épine.

Ouvert de peur au noir du monde,

Envie écœure sur colère sombre. »

Il avait dans son être, deux hommes aux mots semblables,

Qui parlaient en écho sans dire la même fable.

Tiphaine C

Publicités

7 réflexions sur “Juste un mot pour tout dire

    1. Merci Fabien!
      Un air de comptine sur un thème chargé d’errance tu as raison 🙂
      Merci pour cet avis positif et entraînant c’est d’autant plus un plaisir que le regard que tu livres est un fin regard imprégné de mots…

      J'aime

Livrer un regard !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s